ActualitésInstitutionTerritoireTourismeBien vivreEnfanceMaison des Services PublicsHorizonsOutils
  Vous êtes ici : accueil > actualités > À la une > 
Actualités
 

Commune de la Hague
8, rue des Tohagues
BP 217 Beaumont-Hague 50442 La Hague cedex
Tél : 02 33 01 53 33
Fax : 02 33 01 93 48
Lat : 49°39'42.73
Long : 1°49'47.63
 picto Horaires :
Lundi : 8h-12h et 13h30-17h30
Mardi : 8h-12h et 13h30-18h
Mercredi : 8h-12h et 13h30-17h30
Jeudi : 8h-12h et 13h30-17h30
Vendredi : 8h-12h et 13h30-16h30
Samedi : 9h-12h
picto
pictodiminuer la taille du texteagrandir la taille du texteimprimez la page

Mise à jour : 12-09-2013
Partagez sur Facebook  Partagez sur twitter  Partagez sur Google+  Partagez sur Linkedin  Partagez sur Viadeo

La ferme de la Cotentine

La ferme de la Cotentine est située sur la côte nord du Cap de la Hague, le long du sentier des douaniers entre la baie de Quervière et le port d’Omonville-la-Rogue.

puce Cette ferme a bien failli disparaître, rongée par le temps et la végétation. Grâce à l’action du Conservatoire du littoral, cette bâtisse en ruine a échappé à l’oubli.

puce En 1991, le Conservatoire du littoral devient propriétaire de cette bâtisse en perdition. Et en 2000, la décision a été prise de remettre ces ruines en valeur afin de garder le témoignage du passé mais aussi de les rendre accessibles en toute sécurité aux randonneurs qui empruntent le GR 233.

Ferme de la Cotentinepuce De 2000 à 2005, dans le cadre d’un partenariat entre le Conservatoire du littoral, le SyMEL et la Communauté de communes de la Hague, les ruines de la ferme de la Cotentine ont accueilli des chantiers bénévoles locaux (avec l’association A la découverte de la Hague) et internationaux (avec l’association Concordia) visant à sécuriser et à mettre en valeur ce site remarquable du littoral de la Hague.

puce En 2008, le Conservatoire du littoral a confié la finition de l’ouvrage à l’entreprise d’insertion ECORECA afin d’exécuter les travaux de maçonnerie les plus délicats.

puce L’entretien de la végétation sur les 3 hectares du site des ruines de la ferme de la Cotentine est principalement assuré par le pâturage. Les animaux permettent ainsi de contenir les fougères et les ajoncs, et de maintenir une végétation rase favorable à une plus grande diversité floristique. Les animaux utilisés ici sont de races locales : deux beaux ânes du Cotentin, des chèvres communes de l’Ouest (ou chèvre des fossés) et des moutons de la race des roussins, ce sont des animaux rustiques adaptés au climat et à la végétation de la Hague.

puce La faune et la flore ont colonisé les ruines. Fougère « grand aigle », ajonc, aubépine, nombril de Vénus, digitale pourpre et bruyère y prospèrent. Quant à la faune, le marcheur pourra observer sans les déranger, la salamandre terrestre, le tarier pâtre ou encore la belette d’Europe.


programme culturel



visites virtuelles 360°